14/12/2016

Pas envie de me maquiller...

Hey,
je ne sais pas pour vous mais en ce moment je n'ai pas envie de me maquiller. Cela fait maintenant trois semaines que je sors sans maquillage. Je dois dire que cela me fait du bien mais en même temps je me sens un peu gênée car je n'ai pas une peau parfaite. J'ai des défauts; des petites tâches et surtout la peau grasse. J'ai néanmoins remarqué que depuis que je ne maquille plus ma peau est largement moins grasse qu'avant donc le maquillage doit effectivement "aggraver" le brillance de ma peau. 


Ce que j'ai aussi remarqué, c'est que les gens me regardent différemment; en effet je pense que l'on doit me prendre pour une ado et absolument pas comme une adulte enfin peut-être seulement au moment où je m'exprime. 
Généralement quand je suis maquillée, il y a des regards d'hommes qui apprécient mon visage, enfin du moins je pense au vu des regards, mais là c'est totalement différent. Je pense "qu'être à nu" me rend plus timide, plus vulnérable et les gens ont tendance à accentuer le regard sur ma peau. Je ressens parfois une gêne ou la plupart du temps je n'y prête pas attention. Je n'assume pas totalement parce que ma peau n'est pas sans défaut.


De plus j'ai pour habitude de dessiner mes sourcils, sans cela, ils sont fins et clairsemés donc c'est pas top. Mais bon, cela fait trois semaines du coup je commence à assumer de plus en plus. Je n'essaie pas de suivre la tendance d'Alicia Keys, non, loin de là, c'est juste qu'en ce moment je n'ai pas du tout envie de me maquiller. Je ressens parfois du dégoût rien qu'à l'idée de sentir le maquillage sur mon visage. Je ne saurais trop l'expliquer. 
Du coup comme je ne me maquille pas, l'envie de l'habiller n'est plus présente. Généralement quand on s'apprête, on se fait jolie de la tête au pied, cela passe par le maquillage et aussi les vêtements. Pour ma part tout est lié. Si je ne me maquille pas je ne vais pas me m'être au top vestimentairement parlant.  
Je suis dans une humeur assez inexplicable. Je prenais des vitamines pour me booster, je les ai arrêté. Je vous avais parlé de Perles de peau qui avait rendu ma peau presque clean et lui aussi je l'ai arrêté. 
Parfois l'envie de me maquiller vient puis repart aussitôt. 


Je ne sais pas si j'aurai envie de me remaquiller, je reste encore très partagée. 

Follow me ut shut up...


20/11/2016

Découverte: Van Der Layck...

Hey,
j'ai eu l'occasion de découvrir la marque Van Der Layck lors d'une présentation presse organisée par Hâpiface le concept store online. Vous me connaissez, je suis une adepte du minimalisme, de la simplicité et pour moi c'est ce que cette marque représente. 




Cette marque de prêt-à-porter créée par Martial Van Der Layck est née cette année et est basée à Lille.
Le concept de celui-ci est de nous proposer des vêtements simples et épurés à la fois pratiques, modernes et classiques. Les mots d'ordre: l'élégance décontractée et simplicité. 




Les vêtements sont confectionnés dans des ateliers situés en France et en Italie. En discutant avec Martial, il m'a qu'il voulait des pièces fortes, notamment un bomber en velours totalement dans le tendance actuelle, des sweats avec des zips que l'on peut ouvrir sur les cotés ou encore des jeans très simples mais de très bonne qualité. Je dois dire que ce qu'il a imaginé est plutôt réussi. 

La marque s'inspire de marques Haute Couture comme Saint Laurent par exemple. J'aperçois aussi du Kenzo ou encore du Givenchy au travers des sweats. 




Concernant les prix, je ne peux pas vous dire qu'ils sont abordables, en effet le manteau femme est à 320 euros mais bon la simplicité de celui-ci fait que c'est un quasi intemporel. C'est le genre de manteau que l'on peut porter plusieurs années donc c'est un bon investissement. 
En même temps elle propose du haute gamme, on ne pouvait donc pas s'attendre à un manteau 100 euros. 
Le concept est un peu dans la lignée de The Kooples, Sandro ou Zadig & Voltaire, je pense. 

Le bomber homme est à 270 euros, je pense qu'il les vaut. C'est une belle pièce forte que l'on peut facilement mixer avec différents styles et différentes pièces. 



Van Der Layck propose aussi des accessoires; des bonnets et des casquettes. 
Vous pouvez la collection sur le site ici mais aussi sur le concept store Hâpiface

Follow me but shut up...

30/10/2016

Wedding day...

Mon amie de fac s'est mariée et je dois dire qu'assister à un mariage m'a fait réfléchir. Sans entrer dans les détails, j'aime ce genre de journée où tout le monde est heureux et où la vie parait si simple.
Le couple s'est marié dans une étable et j'ai apprécié la simplicité du décor. 


Quelques pétales de rose jaunes jonchaient le sol ainsi que de jolies bougies. Je me sentais comme invitée à entrer dans un cocon. 
Mon amie Nancy a donc fait son entrée et elle était radieuse, une vraie diva comme j'aime l'appeler. Elle dégageait une telle prestance et une aisance que je me suis dis que le mariage à ce don de transformer une personne. 



En ce qui concerne ma tenue, je ne vais pas vous mentir, je ne savais absolument pas quoi mettre. C'est le jour même que j'ai choisi ma tenue. Je me suis donc décidée à porter un body Boohoo acheté sur Asos avec une jupe moulante côtelée, un manteau et des chaussure à talon Zara. C'est vrai que le body et un peu sexy, surtout le décolleté mais étant donné que j'ai une petite poitrine ça n'était pas vulgaire. 




Le seul problème c'est qu'il faisait très froid. Je prenais la pose certes, mais j'ai pris sur moi. 

Follow me but shut up... 

28/10/2016

Découverte: MORT Paris...

Grosse, grosse découverte aujourd'hui avec la marque de vêtements et accessoires MORT Paris... 
 j'apprécie leur concept quand ils disent "cela ne parle pas de la mort, seulement de ce que l'on peut en faire avant"! Et c'est vrai qu'avant la mort il y a tellement de choses à faire. MORT Paris a été créée en 2013 et a fait littéralement le buzz s'imposant comme LA marque "Street Haute Couture". 
Le nom de celle-ci est assez étonnante, en effet l'un des fondateur est un rescapé d'un accident qui a failli lui être mortel; celui-ci s'est retrouvé face à la mort au moment où il est tombé sur les rails où un train passait et c'est cette péripétie qui a été le déclic et c'est là où il s'est décidé à créer une marque de vêtements. Les mots d'ordre: profiter de la vie!


Les fondateurs de MORT se sont fait remarquer grâce à une casquette lors de la Fashion Week puis le reste à suivi avec des parutions dans Vogue, Elle magazine, GQ, Highsnobiety ou encore Street magazine. Ne parlons pas des célébrités qui sont totalement accrocs du streetwear high level proposée par celle-ci. 


 Il faut dire qu'ils ont parfaitement compris ce que l'on attendait du streetwear; beaucoup de simplicité mais aussi de la recherche. On sent aussi une inspiration des années 80/90 avec les bobs, les chaussures, les vestes ainsi que la coupe des joggings.



Je ne peux pas vous dire que les prix proposés sont abordables. Quand je vois une casquette à 60 euros, je trouve ça un peu cher mais avoir une pièce de la marque en vaut le coup. C'est pas souvent que j'apprécie une découverte de cette façon parce que je me vois clairement porter ces vêtements. 








MORT Paris, une marque à suivre de très près. 

Follow me but shut up... 

Vertical Horizon de Ralph Gibson...

J'ai toujours été une passionnée d'art, je pense même que la mode et l'art vont de pair. Si je vous parle d'art c'est parce que je suis allée à l'exposition "Vertical Horizon" de l'artiste Ralph Gibson à la Galerie Thierry Bigaignon au Marais grâce à l'application Dojo (qui est une application qui propose des sorties à faire à Paris mais aussi des restaurants, des expo etc...). Ralph Gibson est un grand si ce n'est célèbre photographe américain et lors de cette exposition celui-ci nous montré un travail assez simple, abstrait mais rempli de perspective. Ce que j'ai trouvé étonnant c'est la façon dont il perçoit les choses, la vie en général. 

 
Le photographe âgé de 77 ans ne manque pas d'intuition et de précision car bien qu'il soit célèbre pour ses clichés en noir et blanc, on voit qu'il maîtrise parfaitement la couleur et il sait surtout la mettre en exergue. Son oeil frais nous dévoile un monde tout autre. La plupart des gens auraient tendance à passer à côté de tout ce que cet artiste voit et perçoit. 



Un art maitrisé, des lignes propres et la perfection du détail sont les maîtres mots de cette exposition de douze sublimes clichés. Quand j'ai regardé ces clichés, je les ai d'abord regardé mais mon oeil et devenu plus précis me mettant en quelque sorte à la place du photographe et entrant dans son monde tout en comprenant ce qu'il a voulu mettre en évidence. Je suis littéralement entrée dans l'oeil de ce maître. 

J'ai apprécié le geste de "l'auteur", j'ai aimé me plonger dans ses yeux et bizarrement voir et entrevoir ses clichés m'ont fait du bien dans le sens où la simplicité de ceux-ci me mettent à l'aise. 


Follow me but shut up...

27/10/2016

Deep...

La mode est importante pour moi dans le sens où je tiens beaucoup aux détails. 
Sur cette nouvelle séries de photos prise par Danielle du blog Best of D., je suis habillée en streetwear. Alors le streetwear c'est cool car c'est dans ce genre de style on se sent à l'aise. 
Sweat large H&M, t-shirt chiné chez Guerissol qui dépasse, jogging Zara au dessus des chevilles et baskets Fila oui mais j'y ai ajouté un perfecto vintage pour contrôler le tout et c'est ce perfecto qui sera la pièce forte de ma tenue.



Je tiens à préciser que le streetwear peut aussi paraitre un peu négligé. Cela peut être du négligé voulu, par exemple sur les photos j'ai le t-shirt qui dépasse mais c'est ce que je voulais. Cela peut être du négligé non souhaité alors là soit c'est vraiment cool soit ça peut vite faire "sale". Pour que le streetwear négligé fonctionne, pour les filles, maquillez-vous d'abord! Je pense que quand on est maquillé on voit qu'il y a eu de la recherche dans la tenue. Sans maquillage ça fait un peu je vais acheter une baguette et je rentre à la maison donc le maquillage est très important. 



Ensuite il faut faire en sorte que les vêtements que vous choisissez soient un minimum cohérents, il ne faut pas que ça le soit trop non plus, n'oubliez pas que l'on cherche à ce que la tenue soit négligée. 
Sur les photos j'ai un t-shirt mauve qui dépasse, il est n'est pas forcément bien mis donc essayez de trouver un t-shirt un peu vieilli, oversize ou avec des trous c'est encore mieux et faites le dépasser.












Vous l'avez compris ce qui fait négligé c'est le t-shirt alors qu'il n'est pas la pièce forte du tout, c'est juste l'élément qui donne un petit plus. Pour le reste de ma tenue, je suis en noir et c'est en ça que la tenue est "contrôlée" et "équilibrée". Les baskets blanches sont là aussi pour attirer l'oeil sur une tenue plutôt sobre. Enfin le perfecto qui est, comme je vous l'ai dit, ma pièce forte, donne le côté rock et finalise le tout. J'ai retroussé les manches pour qu'on puisse y voir le rouge de l'intérieur de la veste. Le sac à dos Zara est là en guise d'accessoire et s'allie très bien avec le style proposé.

Follow me but shut up... 


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...